Lion/Lionne – Ourson/Oursonne

Nous sommes seuls dans un grand dojo, chacun dans un coin opposé, tournés l’un vers l’autre, pieds nus, vêtements amples. Lumière grisâtre du soir.

Au loin je devine ton regard serein. Je sens également ta gorge qui déglutit plus qu’à l’accoutumée.

Tu prends l’initiative et t’agenouilles, je fais de même et nous nouons ensemble sur nos visages ce morceau de tissu que nous connaissons bien.

Les yeux bandés, mes mains rejoignent la paille du tatami.

Je déglutis une dernière fois.

Nous avons deux heures devant nous.